Mort-e-s et disparu-e-s en mer : La version web du Guide d’information pour les familles et leurs soutiens est désormais disponible en tigrigna!

Mort-e-s et disparu-e-s en mer : La version web du Guide d’information pour les familles et leurs soutiens est désormais disponible en tigrinya!

Selon les travaux de Matteo Villa (chercheur à l’Institut italien d’études politiques internationales), au mois de septembre 2018, pour chaque groupe de cinq personnes ayant entrepris la traversée de la Méditerranée entre la Libye et l’Europe, une personne est décédée ou a disparu. Ce taux de mortalité, 21%, plus élevé qu’il y a un an, n’avait jamais été atteint depuis des années! Un décompte macabre qui ne cesse de croître du fait des politiques migratoires européennes.

 La restriction croissante de l’accès aux visas, la militarisation des frontières, les exactions par les agents de l’État et milices, contraignent de nombreuses personnes à emprunter les routes maritimes de la Méditerranée, toujours plus mortifères. Les rares navires humanitaires à encore opérer en mer sont criminalisés, et les personnes secourues sont parfois renvoyées dans leurs pays de nationalité à peine débarquées. Des actions qui reflètent en tout ou partie les stratégies préconisées par les partis populistes xénophobes et ne font que renforcer leur montée en puissance.

La coalition Boats 4 People (B4P) a publié, en mai 2017, un guide d’information à l’attention des familles — et de leurs soutiens — de personnes décédées ou disparues en Méditerranée centrale lors d’une traversée vers l’Italie.

Publié en plusieurs langues (anglais, italien, français, arabe et tigrinya), le guide d’information pour les familles et leurs soutiens contribue à rendre leur dignité aux personnes disparues ou décédées lors de la traversée de la Méditerranée. Il apporte également un soutien essentiel à leurs proches, car derrière chaque personne disparue en mer, il y a toujours une mère, un père, un∙e conjoint∙e, des enfants, des cousin∙e∙s, des ami∙e∙s, enfermé∙e∙s dans l’attente, l’angoisse et l’espoir.

Un an après la parution du format papier, outil apprécié par les différents acteurs et actrices engagé∙e∙s auprès des personnes exilées et de leurs soutiens, nous avons décidé de développer une nouvelle version du guide en ligne à travers une page web en plusieurs langues : http://boats4people.org/guide.  Ce format intuitif et ergonomique souhaite permettre aux familles et aux associations qui leur viennent en aide d’accéder plus facilement aux informations utiles à la recherche des personnes disparues en mer depuis différents pays. Mise en ligne en anglais, italien, arabe et français le 12 octobre 2018, celle-ci est désormais disponible en tigrinya !

Vos retours nous intéressent ! Afin d’assurer la diffusion de ce nouvel outil et sa pertinence vis-à-vis des familles en recherche de leurs proches décédés ou disparus en Méditerranée (et de leurs soutiens) nous solliciterons très prochainement vos retours sur son utilisation, les éventuelles difficultés rencontrées et propositions d’amélioration ! 

Associations membres du comité de pilotage de B4P : Arci (Associazione ricreativa culturale italiana), AME (Association malienne des expulsés), Aracem (Association des refoulés d’Afrique centrale au Mali), Fasti (Fédération des associations de solidarité avec tou-te-s les immigré-e-s, France), FIDH (Fédération internationale des droits de l’homme), FTDES (Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux), Gadem (Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants, Maroc), Gisti (Groupe d’information et de soutien aux immigré·e·s, France), La Cimade (France), LTDH (Ligue tunisienne des droits de l’homme), Migreurop (Réseau euro-africain).